Michel LEGRAIN (Didgeridoo)

WP_20160519_010 (1)C’est dans l’adolescence que j’ai soufflé pour la première fois dans un tube par curiosité et que j’ai constaté qu’on pouvait obtenir un son. Cela en est resté à ce stade jusqu’à la découverte d’un instrument de musique utilisé par les aborigènes australiens, le didgeridoo.

Cet instrument donne beaucoup de liberté dans la recherche de sons et de rythme, il est en osmose avec le corps, l’esprit, la respiration, le rythme intérieur, l’imagination. Lorsqu’on maitrise bien le souffle continu, cet instrument offre une grande possibilité de créations musicales ; douces respirations intersidérales, subtiles harmoniques, le monde des baleines, les cris de la jungle, des rythmes effrénés, à la musique de méditation, le registre est grand. Mais avant tout c’est une découverte de soi même dans ses propres vibrations intérieures exprimées par et avec le didgeridoo. Parfois, souvent, c’est lui qui nous amène là ou nous nous ne serions jamais allé sans lui. La base de la pratique de cet instrument ancestrale, c’est la respiration maitrisée, l’imagination, l’expression de nos propres rythmes et sons intérieurs, tou- tou-tou-touuuu, waou-waou, tou-tou-tou-touuu !

HoraireTarifs, Inscription,