Contenu de la formation

FORMATION A L’ANIMATION MUSICALE AVEC DES ENFANTS DE 9 MOIS à 5 ANS.

Partie 1: Mise en scène, Accessoires et Stucture

  • Présentation(9h-9h15)

Qui suis-je?

Brièvement mon parcours et ce que j’espère de cette formation.

Tour de table, présentation succincte et attentes de chacun.

  • Atelier démonstration: (9h15-10h15)

une séance d’animation à vivre pour se mettre à la place des enfants et voir concrètement comment peut se construire et ce que peut proposer une animation musicale.

Ressenti sur l’animation du matin, tour de table.

PAUSE CAFE (10h15-10h30)

  •  Structure (10h30-10h45)

Quels ont été les différentes parties de l’animation ?

Dans quel ordre peut les mettre ? Qu’est-ce qu’ont peut ajouter ? –

  • L’art de la mise en scène. (10h45-10h50)

Ressenti sur l’animation du matin, tour de table.

 Mettre en scène, c’est rendre quelque chose théâtral, spectaculaire (au sens étymologique du terme), captivant, intéressant, c’est créer une ambiance, inventer une histoire, dans laquelle la chanson arrive naturellement, comme une « cerise sur un gâteau ».

Cet avant/après chanson qu’on appelle les transitions, est aussi important que la chanson en elle même, car elle prépare l’écoute et crée (ou pas) les conditions d’une bonne réceptivité des enfants à la musique. Une bonne animation musicale est un tout, qui comprend des qualités musicale (justesse, maîtrise de la voix et de l’instrument…) et une qualité de présence (écoute du groupe, sens de la théâtralité, esprit d’improvisation, humour, fermeté…)

 

  • Matériel et Accessoires (10h50 – 11h)

Ou trouver des marionnettes?

Dans les magasins de jouets principalement, mais aussi, dans les brocantes, dans son grenier, les marionnettes de son enfance, celles de ses enfants…1er critère Il faut qu’elle vous plaise, qu’elle vous inspire…

Pourquoi utiliser des marionnettes?

-la marionnette donne vie à la chanson et l’incarne. Outre le fait de capter l’attention des enfants, elle leur permet de s’identifier aux personnages inventés et de « plonger » dans la chanson de manière plus profonde.

-principe de la polysensorialité: plus il y de sens mobilisés plus l’attention des enfants est captée, et plus on touche les différents profils d’apprentissage (visuels, auditifs…).

 Comment utiliser des marionnettes?

  • pour présenter un instrument: comment choisir un animal qui « colle avec l’instrument »?

Donnez des exemples?

(Soit à cause d’une chanson que l’on connaît, soit à cause du caractère de l’animal…)

Ex: Oiseaux/flûtes, hippopotame/djembé, éléphant/senza,

  • pour introduire une chanson (ex: coccinelle demoiselle, l’araignée gypsie, mon âne…)
  • pour faire des jeux illustrant des paramètres du son (piano/forte, éléphant/souris, chaud/froid musical…)
  • pour faire la transition d’une chanson à une autre (ex.5 oiseaux dans un petit nid/je suis un très trèsbel oiseau.

Il faut JOUER sur le non verbal:

(80% de la communication est non-verbale) timbre, intonation, intensité, débit, hauteur de la voix,  gestes, grimaces, le regard, attitudes…

Autres accessoires

Tout peut être utilisé! Cela doit devenir une seconde nature, chaque objet peut devenir un accessoire au service de la « mise en vie » des chansons; nez de clown, bulles de savon, sifflet, chapeau, chaussettes rigolotes, à vous de faire preuve d’imagination. Ce peut être les paroles d’ une chanson qui guide la recherche, ou au contraire l’objet qui inspire une chanson (et pourquoi pas en créer une!).

  •  À vous de jouer! (11h -12h)

En 5mn les participants doivent choisir une marionnette et/ou un accessoire et un instrument  et préparer une chanson à présenter ou une présentation d’instrument en utilisant la marionnette et/ou l’accessoire choisi.

Après chaque passage, on discute, analyse et commente la « prestation » du participant dans un esprit constructif et détendu:-)

PAUSE MIDI 12h -13h

Partie 2l’Autorité et la gestion de groupe

  • ELEMENTS CLES POUR DEMARRER DANS L’ANIMATION AVEC LES Touts petits. 13h-13h15

Le répertoire

Se constituer un  répertoire d’une 40ede chansonsque l’on connaît bien, idéalement regroupés de manière thématique (animaux, événements, saisons…).

Le matériel

Dans la mesure du possible avoir son propre matériel (instruments, marionnettes, accessoires) que l’on connaît et qu’on enrichit avec le temps.

L’espace et le temps

Bien gérer l’espace et le temps est une condition essentielle pour la réussite d’une animation :

  • Organiser l’espace: disposition des objets, des meubles, des chaises, des coussins en cercle, carré ? mise en scène…
  • Structurer le temps : a quel moment on change d’activité, changements de tempi, jouer avec sa voix (nuances), moments de silence (ne pas avoir peur des blancs), savoir où on en est dans le déroulement de l’animation, combien de temps il reste avant la fin…

Le travail en équipe

C’est un domaine où l’on a besoin de se renouveler souvent pour ne pas s’essouffler et fonctionner en « pilote automatique »…Donc en plus du travail de recherche personnel à fournir, il est important d’aller voir ce que font les autres personnes qui font cela, d’échanger les idées et les expériences avec elles, de s’inspirer de ce qu’elles font afin d’être toujours en éveil…musical !

L’AUTORITE 13h15-14h15

 L’autorité:

Qu’est-ce que l’autorité?Autorité/autoritaire?Ce qui est négociable, et ce qui ne l’est pas.

Emploi de l’impératif. Faire sentir les limites.

Jouer sur le ton de voix, la gestuelle, le regard, le non verbal.

Pas besoin de crier pour être entendu.

 

Le cadre:

Qu’est-ce qu’un cadre?exemple des murs.

L’importance des consignes.Qu’est-ce qu’une consigne?une bonne et une mauvaise?

Que faire si un enfant sort du cadre, ou ne respecte pas les consignes?

Sanction ou punition?Les Avertissements.

Faire ce qu’on dit, dire ce qu’on fait.

 

Les règles.

À quoi servent les règles?

Trouvez une ou deux règles infranchissables (de manière absolue) que vous fixeriez pour vos animations?

Les limites.

Sont définies par le cadre.

Jeu de rôle : un animateur qui essaye de faire une animation à un groupe particulièrement dissipé (un ou deux élèves sur le groupe sont désignés pour être des « enfant sdifficçiles)

Discussion/analyse après chaque passage

PAUSE 14h15 -14h30

Partie 3:Decouverte des instruments

Notions de bases de chant  14h30- 15h

(placement de voix, jeux vocaux, canon:

Apprentissage ukulélé : 15h-15h30

3 accords pour s’accompagner

Jouer avec le rythme :15h30-15h50  (jeux et exercices simples à faire avec le rythme, canon rythmique)

Temps de questions/réponses,Feed back général :

Remise d’un CD et d’un syllabus à chaque participants. (15h50-16h)

 

FIN