Rachel BOHON (Parents-bébés, Atelier d’éveil, Préparation multi instrumentale)

IMG_3398

Née dans une famille pourtant pas très musicienne, je suis néanmoins tombée dans la musique étant toute petite…

J’apprends la guitare dès 6 ans. Et puis, à tout bout de champs, je croque la vie en chanson…

Pour la partie sérieuse de l’histoire, je me forme en pédagogie musicale à l’IMEP à Namur.

Mais la vie en musique est faite pour le rire et l’émerveillement… et plus j’avance dans ma profession, moins le public avec lequel j’exerce est âgé ! J’en suis au stade où les bébés me passionnent (nous avons donné naissance à 3 enfants) tout autant que la musique. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers un travail alliant la musique et les tout-petits.

Je reste accrochée à toutes les cordes qui me constituent… Je suis donc également professeur de guitare classique et puis simple choriste au « choeur » de la chorale de « L’Echo de Spy ». »

« Je respirais tout doucement, j’avais peur d’éveiller le temps

Qui dormait dans nos souvenirs et j’étais content. » (Y. Duteil)

HoraireTarifs, Inscription,

 

François HAAS – Batterie

Né de parents mélomanes, j’ai, dès mon plus jeune âge, baigné dans différentes influences musicales. Mes gouts éclectiques m’ont poussé vers le monde des percussions qui exploitent de nombreux styles musicaux. C’est ainsi que je commence les cours de percussions à l’âge de 5 ans aux côtés de Mr Henrion au conservatoire Balthazar Florence de Namur. Je jouerai également au sein de « L’ensemble instrumental du conservatoire » dirigé par Vincent Antoine.

A l’âge de 17 ans, je remporte le deuxième Prix au concours belge Dexia Classic et rentre à l’IMEP (Institut Supérieur de Musique et Pédagogie de Namur) où je me perfectionne auprès de Jessica Ryckewaert, Bernard Grodos, Claude Podgornick et David Lomazzi. J’y obtiendrai mon master didactique en 2016.

Je donne cours de percussions dans les académies de Liège, Amay et Court Saint-Etienne et également dans plusieurs ASBL. Régulièrement, je donne cours dans différents stages de musique.

J’ai également eu l’occasion de me produire à plusieurs reprises avec l’orchestre de l’Opéra Royal de Wallonie, dans les productions  Les pêcheurs de Perlesde G.Bizet, Otellode G.Verdi, Carmencita  inspiré par G.Bizet et La donna del Lago de G.Rossini, d’ailleurs, parallèlement à mon activité de pédagogique, je me perfectionne en Traits d’orchestre à l’IMEP dans la classe Bernard Grodos.

Je recherche avant tout dans mes cours à transmettre ma passion et susciter la curiosité des élèves. Selon moi, le cours de percussions se base sur un apprentissage dans un premier temps technique et dans un second temps plus libre. En effet, il me parait important, surtout dans le cadre de cours en ASBL, de laisser libre choix aux élèves des spécificités qu’ils préfèrent approfondir.

 

Clémentine COLSON – Flûte traversière

Récemment diplômée en flûte traversière de l’IMEP, je suis aussi passionnée d’histoire et de pédagogie.

J’ai découvert la flûte à l’âge de 7 ans et, depuis, je suis amoureuse des sonorités à la fois chaudes et légères de cet instrument.

Lors de mes cours, je suis particulièrement attachée à l’écoute de mes élèves et leur rythme de travail dans le plus grand respect de leur personnalité. Je souhaite, dès lors, leur permettre de s’épanouir dans la pratique de leur instrument grâce à une pédagogie positive et créative.

HoraireTarifs, Inscription,

Christophe TONNEAU – Percussions

Musicien amateur depuis l’âge de 5 ans, j’ai appris tout d’abord la trompette de manière académique.

A l’adolescence, j’ai découvert les percussions (djembé) en autodidacte.

En 2005, je suis animateur bénévole en MJ et je participe à des ateliers de percussions avec les enfants et les ados. Plusieurs voyages en Afrique de l’Ouest, me permettent de perfectionner ma technique et me font découvrir les percussions mélodiques à travers le balafon : instrument traditionnel du Burkina Faso.

Je m’essaye à la basse et la contrebasse mais je reviens vers les percussions et la quête de ce nouvel instrument qu’on appelle handpan… né en 2000 en Suisse.

Fin 2011, je fais l’acquisition de mon premier handpan et commence l’apprentissage en autodidacte.

En 2013, j’ai la chance d’être invité en Suisse chez PANArt pour faire l’acquisition d’un des tous derniers Hang fabriqués avant qu’ils n’arrêtent la production.

Tout au long de ce parcours, je fais partie de plusieurs groupes ou j’assure généralement les percussions accompagnées par fois d’un peu de basse ou de trompette.

Au printemps 2017, je rejoins le groupe de percussions brésiliennes Bacadam et m’investis rapidement au sein de celui. J’en assure aujourd’hui la gestion musicale.

Septembre 2017, je rencontre Charlotte et l’accroche musicale est immédiate. Nous créonsEntend’Aime, duo folk acoustique guitare/voix – Handpan/cajon.

Eté 2018 je rentres à La Ronde des Musiciens pour y donner des ateliers de percussions à l’hopital psychiatrique St Martin de Dave.

Outre mon Amour pour la musique, j’aime aller à la rencontre des personnes, partager…

J’ai toujours aimé transmettre, soutenir, prendre soin.

En 2017, après une réflexion personnelle sur « qui je suis réellement et quel est mon but dans la vie », je prends conscience de cette envie de partager et d’aider grâce à la musique. Je possède certaines bases qui me permettent de proposer rapidement des cours de musique ainsi que de la relaxation en Voyage Sonore.

En octobre 207, je m’inscris au Centre Benenzon Belgique et entame la formation en vue du titre de « Technicien en thérapie non-verbale benenzonienne ». C’est une révélation! Le modèle Benenzon est un des cinq modèles de musicothérapie reconnu à travers le monde et son approche non-verbale permettant d’exprimer, consciemment et/ou inconsciemment, ses émotions me passionne. Je suis actuellement toujours en cours de formation et ne cesse d’apprendre de nouvelles choses.

Début 2018, je décide de lancer officiellement Quinte&Sens. Dans un premier temps, il s’agit d’une activité complémentaire mais mon souhait est de pouvoir en vivre à part entière.

HoraireTarifs, Inscription,

José Rodriguez – Violon

Né de parents mélomanes, mais pas du tout musiciens… Sans aucune expérience, ils m’ont guidé vers la musique assez vite à l’âge de 6 ans. A ce moment-là, je commence la flute à bec avec laquelle je découvre la musique, elle m’avait permis une initiation musicale pratique et agréable.

A l’âge de 9 ans j’ai découvert ma vraie passion : le violon… Ma carrière violonistique débute grâce au programme de renommée internationale « El Sistema » où quelques ans plus tard, j’ai réussi être partir de l’Orchestre National des jeunes et des enfants du Venezuela, orchestre qu’en 1998 reçoit le titre de l’artiste de l’UNESCO pour la paix.

En 2010, j’ai eu le plaisir de gagner la place de violon tuttiste dans la célèbre « Teresa Carreño Orchestra du Venezuela », avec laquelle j’ai été dirigé par d’éminents chefs d’orchestre avec lesquels je participe à plusieurs concerts en Europe et notamment dans les salles de concert aussi prestigieuses que le « Berliner Philarmonie », le Concertgebouw d’Amsterdam, le Royal Albert Hall de Londres, la Honzerthaus de Vienne, la Scala de Milan,…

Diplômé de l’ « Universidad Nacional de las Artes à Caracas », et Master Spécialisé avec « La Plus Grande Distinction » à L’institut Supérieur de Musique et Pédagogie « IMEP»je démarre un autre Master didactique avec l’intention d’aborder ma deuxième passion: la pédagogie, discipline dans laquelle je me perfectionne dans la classe du prestigieux professeur George Tudorache.

HoraireTarifs, Inscription,

Aline GIAUX – Chant

Mon éxperience au sein des Choeurs de Jeunes de la Monnaie marque le début d’une longue histoire d’amour avec la musique… ainsi qu’un profond questionnement sur l’enseignement de la musique et son rôle dans l’accès à la culture pour tous. L’ambition de devenir une musicienne pédagogue et polyvalente m’amène à à poursuivre un Baccalauréat en Formation Musicale à l’IMEP dont j’obtiens le diplôme en 2018, à la surprise de mes proches qui me croyaient partie pour des études de communication et journalisme… J’ai également intégré la classe de chant de l’IMEP en septembre 2017. Avide de rencontres et d’échanges, je m’adonne avec grand plaisir aux activités de médiation et de communication au sein du monde artistique, aussi bien à l’oral qu’à l’écrit, avec les enfants comme avec les adultes.

Plus j’avance, plus je suis convaincue des bienfaits que le chant peut avoir pour l’épanouissement de chacun, la confiance en soi, la respiration, la gestion du stress, l’intelligence émotionnelle…Ainsi que pour le vivre-ensemble quand on chante en groupe! »

HoraireTarifs, Inscription,

Maxime JOFES – Guitare

De formation classique, je suis passionné par l’enseignement de la musique et la pédagogie en général.

J’ai commencé la musique aà 15 ans, et j’y trouve rapidement une vocation. Après 3 ans auprès de Patrick Perrin, je poursuit mon apprentissage à Bruxelles auprès d’Hugues Navez, d’abord en cours particulier puis dans sa classe au conservatoire royal de Bruxelles l’année suivante.

Depuis septembre 2017, je poursuit ma formation à l’IMEP (institut de musique et de pédagogie) à Namur dans la classe de Maria-Nieves Mohino.

Désireux d’offrir un enseignement adapté à chacun, je propose un enseignement axé à la fois sur des méthodes dites « classique » (méthode de T.Tisserand, de R.Andia, de N.Alfonso principalement) ainsi que sur la découverte de la guitare d’accompagnement (accord, rythmique main droite, arpèges etc..), ceci afin que l’élève ai à sa disposition le plus d’outil possible à son épanouissement musical.

Bastien GOFFETTE – Guitare

J’ai commencé la guitare à l’âge de 12 ans. J’accroche vite à l’instrument, surtout à partir du moment où je me mets à toucher à différents styles. Je continue donc à apprendre la guitare classique à l’académie de Bertrix et je fais d’abord de la variété, puis du rock. Je m’achète ma première guitare électrique et je rentre dans un groupe où nous faisons du rock et du punk. Sur la fin de ma participation dans ce groupe, je prends la basse électrique pendant un peu plus d’un an. Par la suite, j’aurai l’occasion de toucher au jazz et au flamenco.
En 2012, je rentre à l’IMEP, dans la classe de Marie Mohino. Ca a été pour moi l’occasion d’approfondir mes connaissances de l’instrument et de la musique en général. J’ai également été formé à la pédagogie, si bien que, en 2017, j’obtiens mon diplôme de master didactique.
Je suis sortis de l’IMEP avec une passion encore plus affirmée pour les prestations et la composition, ce qui me pousse à continuer ma formation en guitare au conservatoire de Tilburg, aux Pays-Bas pendant un an, en parallèle à un autre master en écriture musical (analyse et imitation des plus grands compositeurs) à l’IMEP que je poursuis toujours.
Cette même passion m’a amené à former avec des collègues guitaristes (dont Valentin qui travaille à La Ronde des Musiciens) un projet nommé Pagaille! Nous proposons une formation en trio et en quatuor dans deux répertoires différents. L’ensemble Pagaille ! est basé à Namur et donne régulièrement des prestations.

Nathan – Guitare

« J’ai commencé à apprendre la guitare classique à l’âge de 9 ans à l’académie de Rochefort puis de Ciney. C’était d’abord un hobby, puis c’est devenu une passion. J’ai décidé d’en faire mon métier en intégrant l’IMEP en 2016 et j’ai pour but d’y obtenir un master didactique.
La musique est, pour moi, un langage universel qui permet de relier les êtres humains les uns aux autres, peur importe d’où ils viennent. Je trouve cela très important de l’apprendre aux gens dès leur plus jeune âge. 
Mon but est d’apporter aux débutants de bonnes bases techniques ainsi qu’un début d’idée et d’identité musicale. Jouer de la musique, c’est surtout exprimer et raconter quelque chose et je suis sur que tout le monde a des choses à raconter. Avec moi, chacun avance à son rythme. 
Je donne déjà des cours en privé, ai participé à diverses Masterclass et ai déjà fait plusieurs concerts. »
 
Bien à vous,
 
Nathan. 

 

Maxime Ghesquière – Guitare (électrique)

Je suis entré en contact avec la musique à 8 ans, et apprend le saxophone et le solfège dans l’asbl « les Ateliers Musicaux ». C’est pourtant à 14 ans que découvre mon instrument de prédilection, la guitare, et que je poursuit ma formation dans une autre asbl namuroise: la Rock’s Cool, auprès de Jean-Luc Van Praet.
 
Une fois mes études de géographie terminées, je décide d’approfondir ma formation musicale et part à Berlin, pour intégrer l’Institut de Musique Moderne. Amateur de Rock et de musique acoustique, cette formation m’a permis d’élargir mes horizons musicaux et de collaborer avec de nombreux musiciens, tant sur scène qu’en composition.
 
Revenu en Belgique, je donne depuis un an des cours de guitare acoustique et électrique à des élèves d’âges et de goût musicaux variés. Pendant mes cours, l’apprentissage se porte à la fois sur la guitare et sur l’appréciation de la musique au quotidien.
 
 Je suis également actif depuis 2010 dans le groupe « Hyde », qui sort son premier album en 2015.